• Recherches

Géorgie. Le ministère des Affaires intérieures a mal interprété le rapport d'Amnesty International en ce qui concerne les exportations d'équipements pour les opérations de maintien de l'ordre par des États membres de l'UE à destination de la Géorgie

, N° d'index: EUR 56/001/2010

Amnesty International rejette les fausses accusations formulées par le ministère géorgien des Affaires intérieures le 30 mars , selon lesquelles l'organisation aurait publié des informations inexactes au sujet des exportations d'équipements de police et de sécurité par des États membres de l'Union européenne (UE) à destination de la Géorgie dans son rapport intitulé From Words to Deeds: Making the EU Ban on the trade in ‘tools of torture' a reality (index AI : EUR 01/004/2010).

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?