• Campagnes

Azerbaïdjan. Un militant détenu au secret risque la torture

, N° d'index: EUR 55/008/2014

Le militant politique Faraj Karimov, qui critique régulièrement le gouvernement azerbaïdjanais, a « disparu » le 23 juillet 2014. On a appris plus tard qu'il avait été arrêté par la police, mais on ignore toujours où il se trouve, et il risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Son frère, Siraj Karimov, avait été arrêté six jours plus tôt.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?