• Recherches

Ukraine. Les autorités n’ont pas protégé des participants à la Journée du souvenir trans contre les attaques de l’extrême droite

, N° d'index: EUR 50/9436/2018

Les autorités ukrainiennes n’ont pas garanti le droit à la liberté de réunion pacifique lorsque des groupes d’extrême droite ont perturbé et attaqué un rassemblement relatif à la Journée du souvenir trans organisé à Kiev, la capitale, avant la Journée internationale du souvenir trans. Les autorités doivent veiller à ce que les responsables de ces violences soient retrouvés et traduits en justice dans le cadre de procédures équitables, et mettre fin au problème persistant de l’impunité pour les membres de groupes politiques prônant la haine et la discrimination, et commettant des violences contre des minorités vulnérables en Ukraine.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?