• Campagnes

Russie: LE CAS D’UNE BIBLIOTHÉCAIRE EST RENVOYÉ POUR COMPLÉMENT D’ENQUÊTE

, N° d'index: EUR 46/4710/2016

Le 15 août, le parquet général de Moscou a refusé de signer l’acte d’inculpation de Natalia Charina et l’affaire a été renvoyée pour complément d’enquête. Il est probable que le placement de Natalia Charina en résidence surveillée soit prolongé vendredi 26 août. Amnesty International la considère comme une prisonnière d'opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?