Cinq demandeurs d’asile risquent d’être extradés

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/045/2013

La Russie pourrait extrader cinq demandeurs d’asile de la communauté ouzbèke vers le Kirghizistan, où ils risqueraient fortement de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Les équipes assurant leur défense estiment que les charges pesant sur ces hommes n’ont aucun fondement et sont motivées par des considérations ethniques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?