Russie. Un Ouzbek peut-être victime d'une disparition forcée. Azamatjon Ermakov

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/045/2012

Azamatjon Ermakov a disparu après avoir été relâché à l'issue d'une période de détention le 2 novembre à Nijni Novgorod, en Russie. Il existe de sérieuses raisons de croire qu'il a été enlevé et renvoyé de force en Ouzbékistan, où il court le risque d'être torturé et de subir un procès inique et d'autres violations des droits humains.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?