• Campagnes

Russie. Un Tadjik risque d'être extradé et torturé

, N° d'index: EUR 46/029/2011

Les autorités tadjikes ont demandé aux autorités russes d'extrader Ismon Azimov pour « organisation d'un groupe criminel » car elles le soupçonnent d'être membre du Mouvement islamique d'Ouzbékistan (MIO) – frappé d'une interdiction. Cet homme risque fort de subir des actes de torture ou d'autres mauvais traitements s'il est renvoyé au Tadjikistan.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?