Russie. Des militants LGBT craignent d'être arrêtés et victimes de violence

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/026/2011

Les autorités de Saint-Pétersbourg, en Russie, ont refusé aux militants en faveur des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) le droit d'organiser une Marche des fiertés slave, prévue le 25 juin. Il est à craindre que la police placera des manifestants en détention. Des manifestants homophobes ont également adressé des menaces de violence.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?