Russie. Une deuxième organisation LGBT est dans le collimateur de la « loi sur les agents étrangers » et en butte à une homophobie croissante

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/025/2013

Amnesty International s'inquiète vivement de la répression visant la société civile en Russie. L'organisation condamne avec force le recours à la « loi sur les agents étrangers » qui permet de poursuivre et tenir pour personnellement responsables les dirigeants d'organisations non gouvernementales (ONG) qui refusent d'être désignés sous une dénomination qui donne une image publique négative de leur travail aux yeux de la société russe.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?