• Recherches

Russie. Les autorités doivent abandonner les poursuites posthumes contre Sergueï Magnitski et traduire les responsables présumés de sa mort en justice

, N° d'index: EUR 46/015/2012

Le 8 avril 2012, Sergueï Magnitski aurait eu quarante ans. Cet avocat est décédé il y a plus de deux ans, après des mois de mauvais traitements et d'atteintes à ses droits humains. Pour beaucoup en Russie et ailleurs, la mort en détention de cet homme en novembre 2009 symbolise les injustices associées au système judiciaire défaillant et à la corruption généralisée en Russie. Non seulement la justice n'a pas respecté et protégé les droits de Sergueï Magnitski, mais elle est aussi utilisée de façon à les bafouer, de même que ceux de sa famille au cours des poursuites posthumes, les autorités essayant de pousser les proches de cet homme à prendre part à la procédure.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?