Russie. Il faut libérer des chanteuses punks arrêtées après un coup d'éclat dans une église

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/014/2012

Amnesty International demande la libération immédiate et sans condition de trois jeunes femmes, arrêtées par les autorités russes car elles sont accusées d'être les membres du groupe punk Pussy Riot ayant entonné une chanson engagée dans la cathédrale du Christ-sauveur, à Moscou le 21 février.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?