Russie. Un Ouzbek risque la torture. Azamatjon Ermakov

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/009/2013

Azamatjon Ermakov est de retour en Ouzbékistan, où il risque véritablement d'être torturé et soumis à d'autres formes de mauvais traitements. Il existe des éléments circonstanciés prouvant sans équivoque qu'il a été enlevé après sa libération en Russie et contraint à monter dans un avion à destination de l'Ouzbékistan. Il se trouverait actuellement en détention provisoire à Andijan, dans l'est de l'Ouzbékistan.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?