• Recherches

Turquie. Mouvement de protestation du parc Gezi. Le droit de réunion pacifique violemment bafoué en Turquie. Extraits

, N° d'index: EUR 44/022/2013

Le 30 mai 2013, la police a dispersé un petit groupe de manifestants dans le parc Gezi, dans le centre d’Istanbul, qui protestaient contre sa destruction. Le déni de leur droit de manifester et le degré de violence de la part de la police ont touché un nerf sensible et déclenché une vague de manifestations contre le gouvernement qui s’est répandue à travers toute la Turquie. La réaction des autorités a été brutale et sans équivoque. Au cours des mois suivants, la police a fait usage de manière répétée d’une force abusive et injustifiée pour empêcher la tenue de manifestations pacifiques ou pour les disperser. Ce rapport fait la lumière sur les violations des droits humains qui ont accompagné la répression écrasante du mouvement de contestation du parc Gezi.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?