Turquie : respectez les droits des grévistes de la faim

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 44/020/2012

Des informations indiquant que les autorités turques ne respecteraient pas les droits des détenus en grève de la faim préoccupent Amnesty International. Des centaines de prisonniers dans des dizaines de prisons en Turquie refusent toujours de s'alimenter, certains depuis le 12 septembre. Ces grèves de la faim ont débuté pour protester contre le fait que les autorités refusent depuis longtemps d'autoriser Abdullah Öcalan, chef du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), à rencontrer ses avocats, et pour réclamer la mise en place d'un enseignement en langue kurde.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?