• Recherches

L'Espagne soutient d'importantes recommandations de l'ONU mais ne veut pas abolir la détention au secret

, N° d'index: EUR 41/001/2010

Ce jeudi 20 mai, Amnesty International a critiqué le fait que l'Espagne n'accepte pas certaines des recommandations émises par les États du Groupe de travail des Nations unies sur l'examen périodique universel (EPU) qui mettraient la législation et les pratiques nationales en conformité avec les normes internationales en matière de droits humains. Les représentants espagnols au sein du Conseil des droits de l'homme ont cependant promis de soutenir un certain nombre d'autres recommandations importantes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?