Roumanie. La municipalité de Cluj-Napoca doit trouver des solutions aux conséquences d'une expulsion forcée qui a eu lieu il y a plus d'un an

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 39/003/2012

Un an et trois mois après l'expulsion forcée de 356 personnes, en majorité des Roms, qui vivaient dans le centre de la ville, la municipalité de Cluj-Napoca doit encore prendre des mesures efficaces pour remédier à cette violation du droit au logement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?