Roumanie. Recours présumé à une force excessive lors de manifestations à Bucarest

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 39/001/2012

Jeudi 26 janvier, Amnesty International a écrit à Constantin Traian Igas, le ministre roumain de l'Intérieur, au colonel Angelica Costel Gavrila, l'inspecteur général de la gendarmerie roumaine, et à Laura Codruta Kovesi, la procureure générale, afin de leur faire part de sa préoccupation après que des policiers eurent semble-t-il recouru à une force excessive tandis qu'ils essayaient de disperser des manifestants. Amnesty International exhorte les autorités roumaines à mener dans les meilleurs délais une enquête indépendante et approfondie digne de ce nom sur ces allégations, et à traduire en justice tous les responsables présumés de violations des droits humains.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?