• Recherches

Italie: Des centaines de Roms risquent d’être forcés à partir du campement informel de Gianturco, à Naples

, N° d'index: EUR 30/5926/2017

Amnesty International est vivement préoccupée par la menace d’expulsion forcée pesant sur environ 1 300 Roms roumains qui vivent dans le campement informel de Gianturco, dans la ville de Naples (sud de l’Italie), ces personnes risquant à tout moment d’être chassées de chez elles par les autorités locales. Les autorités municipales envisagent de reloger 200 des Roms expulsés dans un nouveau camp spécifiquement destiné aux Roms, actuellement construit par la municipalité et cofinancé par le ministère de l'Intérieur. Des centaines d’habitants du campement, dont des enfants et des personnes âgées, malades ou handicapées, risquent de se retrouver sans abri.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?