• Recherches

Italie. Une nouvelle loi bafoue le droit à la liberté des migrants

, N° d'index: EUR 30/015/2011

Amnesty International demande au Parlement italien d'abroger une nouvelle loi qui viole de manière patente les droits des migrants en situation irrégulière, notamment en faisant passer de six à 18 mois la durée maximale de détention pour ces personnes. Le texte adopté récemment autorise par ailleurs le renvoi forcé de ressortissants de pays de l'Union européenne (UE) qui ne satisfont pas à certains critères, une disposition qui pourrait être appliquée de manière discriminatoire et ouvrir la voie à l'expulsion ciblée de personnes appartenant à certaines minorités ethniques, en particulier les Roms.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?