Italie. En accordant une grâce à un militaire américain, le gouvernement italien encourage l'impunité

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 30/005/2013

La grâce récente accordée à un ressortissant américain condamné par contumace dans l'affaire de l'enlèvement d'Abou Omar en 2003 constitue un revers majeur pour la protection des droits humains, et montre que le président italien Giorgio Napolitano plie honteusement sous l'influence du gouvernement américain.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?