• Campagnes

Chypre: Ahmed h. Doit être autorisé à rentrer chez lui

, N° d'index: EUR 17/0610/2019

Ahmed H. est séparé de son épouse et de ses deux filles, toutes chypriotes, depuis presque quatre ans. En septembre 2015, il a été placé en détention en Hongrie et indûment déclaré coupable de « complicité d’actes terroristes » en raison d’une application abusive de la législation hongroise relative au terrorisme. Ahmed H. a bénéficié d’une libération conditionnelle le 19 janvier 2019 et il est actuellement incarcéré dans un centre de détention des services de l’immigration en Hongrie.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?