Albanie. Justice lente et défaillante dans l'affaire Remzi Hoxha

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 11/010/2012

En 1995, Remzi Hoxha, homme d'affaires albanais de Macédoine, a disparu en Albanie. Le 22 novembre 2012, le tribunal chargé des crimes graves qui siège à Tirana a déclaré trois anciens membres du Service national du renseignement (ShIK) coupables d'avoir participé à la détention de Remzi Hoxha et aux actes de torture qui lui ont ensuite coûté la vie, ainsi que d'avoir détenu et torturé deux autres hommes, Ziso Kristopulli et Avdyl Loshaj.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?