• Recherches

Viêt-Nam. Le pays doit libérer les opposants pacifiques

, N° d'index: ASA 41/005/2009

À ce jour, au moins sept opposants pacifiques ayant critiqué la politique du gouvernement attendent d'être jugés au Viêt-Nam. Ils sont inculpés pour avoir posté sur internet des articles sur la démocratie et les droits humains, pour avoir écrit de la poésie, distribué des tracts ou déployé des drapeaux. Ce 24 septembre, le Conseil des droits de l'homme à Genève doit adopter le rapport final résultant de l'examen périodique universel (EPU) du Viêt-Nam, rapport qui fait apparaître que le Viêt-Nam a rejeté de façon flagrante un grand nombre de recommandations-clés relatives à la liberté d'expression, de réunion et d'association.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?