• Campagnes

Thaïlande: DES MILITANTS RISQUENT CINQ ANS D’EMPRISONNEMENT POUR AVOIR SIGNALÉ DES ACTES DE TORTURE

, N° d'index: ASA 39/4292/2016

Trois défenseurs des droits humains encourent une peine de cinq ans d’emprisonnement et une amende de 300 000 bahts (environ 8 400 dollars des États-Unis) pour avoir rassemblé des informations sur des actes de torture en Thaïlande.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?