• Recherches

Thaïlande: Les autorités doivent protéger les défenseurs des droits humains en ligne de mire

, N° d'index: ASA 39/3805/2016

À la suite des coups de feu tirés le 8 avril 2016 sur le militant thaïlandais des droits fonciers Supoj Kansong par des assaillants non identifiés à Surat Thani, Amnesty International demande aux autorités de mener dans les meilleurs délais une enquête approfondie et transparente et de renforcer les mesures mises en place pour assurer sa protection et celle d'autres habitants du village de Khlong Sai Pattana, qui seraient toujours exposés à des violations des droits humains.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?