• Recherches

Philippines: Les autorités doivent cesser de menacer les organisations de défense des droits humains et retirer les accusations formulées contre elles

, N° d'index: ASA 35/8156/2018

Amnesty International condamne fermement les récentes déclarations de hauts responsables du gouvernement de Rodrigo Duterte destinées à établir un lien entre des organisations de défense des droits humains présentes dans le pays et des « barons de la drogue ». Ces allégations sont la dernière tentative du gouvernement de prendre pour cible les défenseur-e-s des droits humains et de discréditer leur travail, au lieu de garantir l’obligation de rendre des comptes pour les violations des droits humains généralisées et systématiques commises dans le cadre de la « guerre contre la drogue ».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?