Papouasie-Nouvelle-Guinée. Des droits sapés à la base. Expulsions forcées et violences policières dans le secteur de la mine d'or de Porgera, en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Par ÉFAI, , N° d'index: ASA 34/001/2010

Le 27 avril 2009, la police a expulsé par la force des villageois qui vivaient à proximité de la mine d'or de Porgera, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les familles ont dû fuir tandis que les policiers incendiaient leurs maisons. Le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée n'a proposé à ces villageois aucune solution de relogement, et beaucoup de familles sont aujourd'hui hébergées et nourries par des proches. Ce rapport exhorte le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée à mener une enquête exhaustive sur les expulsions forcées et les violences policières, à en poursuivre les responsables et à offrir réparation aux victimes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?