• Campagnes

Pakistan: Une grave pollution atmosphérique met la santé de millions de personnes en danger

, N° d'index: ASA 33/1370/2019

L’air du Pendjab, la province la plus peuplée du Pakistan, est si toxique que la santé et la vie des personnes sont gravement menacées. Les écoles ont dû fermer leurs portes, les pathologies respiratoires sont en augmentation et les gens ont du mal à respirer. Le 13 novembre, l’indice de la qualité de l’air à Lahore, la capitale du Pendjab, a atteint 556, dépassant de loin le seuil des niveaux « dangereux », fixé à 300. Le gouvernement pakistanais évalue la qualité de l'air au moyen de mesures non conformes aux normes internationales.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?