• Campagnes

Népal : Torture / craintes pour la sécurité : Bidur Khadka (h), 21 ans , Santosh Karki [nom rectifié] (h), 13 ans

, N° d'index: ASA 31/017/2002

Après avoir passé plus de six semaines en détention, Bidur Khadka et Santosh Karki ont été déférés devant le tribunal d'exception de Katmandou, le 18 février. Lors d'une autre audience, le 20 février, ce tribunal a statué que Bidur Khadka pourrait être libéré sous caution contre le versement de 20 000 roupies (environ 310 euros). Ne disposant pas d'une telle somme, Bidur Khadka a été placé en détention à la prison de Dillibazar Sadar Khor, à Katmandou. On pense qu'il sera relâché dans les prochains jours. Santosh Karki a été libéré sans condition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?