• Recherches

Népal. En cherchant à réduire au silence Dipendra Bhetwal, un ambassadeur met en lumière l'incapacité générale des ambassades à protéger les droits des travailleurs népalais

, N° d'index: ASA 31/003/2013

Le fait que l'ambassade du Népal au Qatar ait pris pour cible Dipendra Bhetwal en raison d'un article dans lequel il critiquait Maya Kumari Sharma, ambassadeur du Népal au Qatar, met en lumière l'incapacité du gouvernement népalais à protéger les droits des travailleurs migrants à l'étranger. Selon des informations parues dans les médias mi-juin, l'ambassade du Népal au Qatar a adressé le 1er mai une lettre aux autorités qataries, leur demandant d'arrêter et d'expulser Dipendra Bhetwal. Celui-ci, qui se trouvait alors hors du pays, a été convoqué par le Département des recherches dimanche 16 juin. Bien qu'on lui ait demandé d'apporter son passeport et son billet d'avion, il a ensuite été autorisé à repartir et n'a pas été expulsé. D'autres informations laissent à penser que l'ambassade a depuis lors retiré sa demande, à la suite de l'intervention du ministère des Affaires étrangères à Katmandou.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?