Laos. Il faut libérer immédiatement les manifestants pacifiques

Par ÉFAI, , N° d'index: ASA 26/004/2009

Amnesty International appelle les autorités laotiennes à remettre en liberté, sans délai et sans condition, neuf manifestants pacifiques portés disparus depuis leur arrestation le 2 novembre 2009. Amnesty International les considère comme des prisonniers d'opinion, arrêtés uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d'expression.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?