Corée du Sud. Un syndicaliste risque d'être renvoyé de force dans son pays d'origine. Michel Catuira

Par AILRC-FR, , N° d'index: ASA 25/001/2011

Michel Catuira, président du Syndicat des travailleurs migrants de Séoul-Gyeonggi-Incheon, en Corée du Sud, risque d'être expulsé de force de ce pays. Le service d'immigration lui a signifié qu'il devait quitter le pays d'ici le 7 mars, après quoi il serait en situation irrégulière et passible d'expulsion du pays. Amnesty International pense que cet homme est pris pour cible uniquement en raison de son rôle au sein du Syndicat des travailleurs migrants.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?