Cambodge. Une enquête doit être menée sur l'usage d'armes à feu par les forces de sécurité

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 23/009/2013

Il faut enquêter immédiatement sur les tirs qui ont fait un mort et plusieurs blessés dimanche soir, a déclaré Amnesty International lundi 16 septembre 2013, au lendemain d'une manifestation à Phnom Penh, capitale du Cambodge, au cours de laquelle les forces de sécurité ont ouvert le feu sur les manifestants.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?