• Recherches

Cambodge. Les droits d'un suspect doivent être respectés devant le tribunal chargé de juger les Khmers Rouges et une enquête doit être menée sur des allégations d'interférence des Nations unies

, N° d'index: ASA 23/009/2012

Les chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) examinent actuellement le dossier 004. En mars dernier, un des suspects dans cette affaire a choisi un avocat international mais aucun contrat n'a été proposé à ce dernier. Amnesty International craint que les droits de ce suspect aux avocats de son choix et à une défense efficace soient ainsi gravement bafoués. L'organisation réclame une enquête minutieuse sur les informations suggérant que des administrateurs des Nations unies au Tribunal ont agi de mauvaise foi et interféré dans cette affaire, en ignorant une décision de justice ordonnant que des ressources soient accordées afin que l'accusé soit représenté efficacement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?