Cambodge. Aménagement urbain ou déplacement des bidonvilles ?

Par ÉFAI, , N° d'index: ASA 23/002/2009

Le nombre de conflits fonciers, de terrains confisqués et d'expulsions, y compris d'expulsions forcées, signalés au Cambodge a régulièrement augmenté ces dernières années. Les victimes sont presque exclusivement des familles marginalisées et des personnes pauvres. Les autorités cambodgiennes ont nié tout recours à une politique d'expulsion forcée. Compte tenu des saisies de terrains et des projets de développement commercial menaçant plusieurs agglomérations informelles au Cambodge, il est vital que la voix des habitants soit entendue.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?