• Recherches

Indonésie: SYNTHÈSE : Une justice déficiente: Procès iniques et recours à la peine de mort en Indonésie

, N° d'index: ASA 21/2434/2015

Aux premières lueurs de l'aube, le 18 janvier 2015, le peloton d'exécution s'est assemblé. Au signal, les coups de feu ont tué six personnes, dans la première exécution en Indonésie sous l'autorité de son président Joko Widodo, alors nouvellement investi de ses fonctions. Ces six personnes, quatre hommes et deux femmes, ont toutes été exécutées pour des infractions relatives aux stupéfiants, qui ne répondent pas à la définition des « crimes les plus graves », seule catégorie pour laquelle la peine de mort peut être imposée aux termes du droit international.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?