Indonésie. Le Parlement de la province d'Aceh ne doit pas priver les victimes de leurs droits

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 21/036/2012

La décision du Parlement d'Aceh de reporter une nouvelle fois l'instauration d'une branche régionale de la commission pour la vérité et la réconciliation constitue un grave revers pour la lutte contre l'impunité dans cette province. Amnesty International demande instamment aux autorités provinciales et nationales de tenir les engagements pris en 2005 et de veiller à ce que les victimes du conflit et leurs familles obtiennent vérité, justice et des réparations complètes.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?