Indonésie. Il faut abandonner les charges retenues contre des sympathisants de la Flottille de la liberté dans la province de Papouasie occidentale

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 21/031/2013

Amnesty International appelle les autorités indonésiennes à abandonner les charges qui pèsent contre quatre militants papous arrêtés la semaine dernière pour avoir mené des activités politiques pacifiques. Les poursuites engagées à leur encontre reflètent l'incapacité actuelle du gouvernement indonésien à faire la différence entre groupes armés violents et militants pacifiques, et entre expression pacifique de points de vue et actes de violence physique.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?