• Recherches

Indonésie. Le procureur général doit agir à la lumière du rapport de la Komnas HAM sur les violences commises en 1965 et 1966

, N° d'index: ASA 21/028/2012

Le procureur général indonésien doit immédiatement enquêter sur les conclusions de la Commission nationale des droits humains (Komnas HAM), qui affirme que de graves atteintes aux droits humains pouvant équivaloir à des crimes contre l'humanité ont été commises lors du coup d'état manqué de 1965. Depuis plus de quarante ans, les victimes et leurs familles espèrent obtenir justice, vérité et réparation, et que l'État reconnaisse ce qui leur est arrivé. Il est urgent de mettre fin à cette douloureuse attente en lançant des investigations sans délai.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?