• Recherches

Indonésie. Un dignitaire chiite emprisonné pour blasphème doit être libéré

, N° d'index: ASA 21/025/2012

Les autorités indonésiennes doivent libérer immédiatement et sans condition Tajul Muluk, un dignitaire musulman chiite de la province de Java-Est, qui a été condamné jeudi 12 juillet à deux ans d'emprisonnement pour blasphème par le tribunal du district de Sampang. Amnesty International considère cet homme comme un prisonnier d'opinion détenu uniquement pour avoir exercé de manière pacifique son droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?