Inde. Des manifestants antinucléaires en danger pendant la visite de Poutine

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 20/045/2012

Plus de 50 personnes inculpées de sédition pour avoir organisé un mouvement de protestation pendant 18 mois contre une centrale nucléaire russe à Kudankulam risquent d'être placées en détention sans inculpation ni jugement pour avoir prévu des manifestations à l'occasion de la visite du président russe Vladimir Poutine, qui doit se rendre à New Delhi le 24 décembre.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?