• Recherches

L'Inde doit abandonner les charges mensongères retenues contre des personnes opposées à l'acquisition de terres par Vedanta en Orissa et les libérer

, N° d'index: ASA 20/004/2012

Amnesty International exhorte les autorités de l'État d'Orissa (est de l'Inde) à relâcher immédiatement 47 habitants du village Rengopalli arrêtés le 21 janvier pour avoir manifesté pacifiquement contre la pollution de leurs terres ancestrales, causée par la raffinerie de bauxite de Vedanta Aluminium, à Lanjigarh, et à abandonner les charges retenues contre eux.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?