Chine. Une pratiquante du Fa Lun Gong risque la torture

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 17/047/2011

Li Shanshan a été placée en détention le 29 octobre à Tangshan, dans la province du Hebei (nord de la Chine). Les autorités chinoises ont déclaré l'avoir astreinte à deux ans de « rééducation par le travail » mais elles refusent de donner des détails concernant le lieu d'incarcération. Elle risque d'être victime de torture ou d'autres mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?