Chine. Condamnation de deux défenseurs du droit au logement

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 17/011/2012

Le 10 avril, Ni Yulan, défenseure du droit au logement et ancienne avocate, a été condamnée à une peine de deux ans et huit mois pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l'ordre public » et pour « fraude ». Son mari, Dong Jiqin, a été condamné à deux ans pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l'ordre public ». Amnesty International continue de demander leur libération immédiate.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?