• Campagnes

Chine. Un chinois risque la peine de mort

, N° d'index: ASA 17/004/2010

Un Chinois, Gan Jinhua, a été débouté de son appel d’une condamnation à mort qui a été prononcée, selon lui, sur la base d’« aveux » arrachés sous la torture. La Cour populaire suprême, siégeant à Pékin, réexamine actuellement la peine prononcée à son encontre. Si cette instance approuve sa condamnation à mort, il pourrait être exécuté dans la semaine qui suit.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?