• Campagnes

Myanmar: Des militants risquent la prison pour avoir participé à un rassemblement pacifique

, N° d'index: ASA 16/1790/2020

Trois militants encourent des peines d'emprisonnement pour avoir fait des discours critiquant l'armée et réclamant des réformes constitutionnelles lors d'un rassemblement pacifique en avril 2019. S’ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu’à deux ans de prison. Deux d'entre eux sont en liberté sous caution, tandis que le troisième purge déjà une peine d'un an d'emprisonnement et est sous le coup d'autres chefs d'inculpation pour s'être exprimé lors d'autres rassemblements pacifiques. Les autorités du Myanmar doivent libérer cet homme immédiatement et sans condition, annuler sa condamnation et abandonner toutes les charges retenues contre les trois militants.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?