• Recherches

Myanmar. Un ancien prisonnier d'opinion adopté par Amnesty International est à nouveau en détention

, N° d'index: ASA 16/017/2012

Le militant et ancien moine U Gambira a été arrêté à Yangon samedi 1er décembre 2012. Il doit, semble-t-il, répondre d'accusations de violation de propriété privée et de dégradations volontaires pour avoir fait sauter les verrous de plusieurs monastères en février 2012, et avoir séjourné dans un monastère sans permission. L'accès à ces monastères avait été condamné par les autorités, qui pensaient que les moines y vivant avaient joué un rôle actif dans la « révolution de safran » en 2007 au Myanmar. Lorsqu'ils ont été remis en liberté à la faveur de grâces octroyées fin 2011 et début 2012, les anciens résidents, parmi lesquels U Gambira, se sont retrouvés à la rue. D'autres moines libérés à ce moment-là n'ont pas été réintégrés dans leur monastère.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?