• Campagnes

Bangladesh : Craintes de torture ou de mauvais traitements / prisonniers d’opinion présumés / préoccupations d’ordre juridique

, N° d'index: ASA 13/020/2002

Zaiba Malik et Bruno Sorrentino ont été remis en liberté et expulsés vers le Royaume-Uni le 11 décembre. Pricila Raj, leur interprète, ainsi que Saleem Samad, journaliste bangladais qui leur avait servi de guide, sont maintenus en détention. Amnesty International est préoccupée par le fait qu’ils pourraient avoir été torturés pendant leur garde à vue. Mujib, le chauffeur des journalistes européens, a également été libéré ; il semblerait qu’aucune charge n’ait été retenue contre lui.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?