• Recherches

Bangladesh. Les autorités ne doivent pas étendre le champ d'application de la peine de mort

, N° d'index: ASA 13/006/2011

Le gouvernement du Bangladesh a adopté un projet de loi qui étend le champ d'application de la peine de mort – et c'est un pas dans la mauvaise direction. La Loi relative à la prévention et à la lutte contre la traite des êtres humains, si elle est adoptée par le Parlement, ajoutera la traite des personnes à la longue liste des infractions passibles de la peine de mort. Le Bangladesh comptera alors parmi les rares États qui vont à l'encontre de la tendance mondiale, à savoir la restriction du champ d'application de la peine capitale.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?