Afghanistan/Royaume-Uni/États-Unis. Il faut mettre fin au secret entourant le transfert des détenus

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 11/008/2013

Amnesty International appelle les autorités de l'Afghanistan, du Royaume-Uni et des États-Unis à rendre public un accord secret régissant le transfert des détenus aux autorités afghanes. Ces détenus ont été forcés de choisir entre leur détention illimitée actuelle et un transfert dont les risques sont inconnus. Cette situation fait suite à la levée par le gouvernement britannique d'un moratoire imposé précédemment en raison du risque de torture et d'autres mauvais traitements qu'implique une détention en Afghanistan. Le secret entourant ces accords de transfert empêche les détenus concernés de prendre des décisions éclairées.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?